ENTREVUE AVEC BRENDAN PANG – La cuisine mauricienne part à la conquête de l’Australie.

          Australien né de parents Mauriciens, Brendan Pang fut l’un des candidats les plus populaires de l’édition 2018 de MasterChef Australia.

Né et élevé à Perth, Brendan passe les trois premières années de sa vie à l’île Maurice, d’où ses parents sont originaires. C’est là qu’est né son amour pour la cuisine, qu’il découvre tout d’abord au sein de sa famille. « Je me rappelle parfaitement du manguier en face de notre maison, que Papa escaladait régulièrement. Je me souviens aussi des échoppes dans la rue, que nous parcourions avec ma mère tandis que mon père travaillait. Nous passions également beaucoup de temps sur la plage, où nous dégustions les produits des vendeurs locaux : des fruits marinés, des noix de coco fraîches, des glaces – ma préférée était la pistache. Enfin, chaque visite sur la plage finissait immanquablement dans le café d’un ami de la famille pour déguster un délicieux croque-monsieur. »

Après être retourné vivre à Perth pour la maternelle, la passion pour la cuisine continue à grandir chez ce futur prodige. Entouré de sa famille, le jeune Brendan passe alors beaucoup de temps avec son frère chez ses grands-parents, qui vivent près de chez lui. C’est alors sa Grand-mère qui, au cours des nombreux dîners de famille, l’initie à l’art culinaire tandis que sa mère et ses tantes préparent des wontons.

Mais c’est à l’école primaire que Brendan connaît ses premières véritables expériences culinaires. Il passe alors les vacances scolaires chez ses grands-parents en compagnie de ses cousins. C’est là que sa grand-mère lui apprend à préparer de toutes pièces des nouilles et des wontons, ainsi que des légumes à mariner. À la maison, le jeune chef insiste tous les matins pour cuisiner son propre petit-déjeuner et pour aider sa mère à préparer les repas. « Je me souviens avoir mémorisé par cœur une recette de muffin, et l’avoir expérimentée en changeant les ingrédients principaux suivant ce que nous avions dans le garde-manger. » C’est donc en grandissant au sein d’une famille nombreuse Mauricienne, entouré de celles et ceux qu’il considère aujourd’hui comme ses modèles, que Brendan développe tout naturellement sa passion pour la gastronomie. En effet, le jeune homme attribue une grande partie de ses talents culinaires à sa mère et sa Grand-Mère. Cette dernière lui apprend surtout les bases de la cuisine Mauricienne, telle que le ‘Cari Moris’ ou la Rougaille. Sa mère, quant à elle, lui permet de découvrir de nouveaux horizons culinaires. « C’est elle qui m’a appris à faire mes toutes premières Spagetthi Bolognese, ou encore à préparer un crumble aux pommes ». Le reste de ses compétences, Brendan les a acquis en autodidacte, à travers des livres de recette ou des vidéos de cuisine disponibles sur internet.

brendanpang                Si cuisiner l’a toujours rendu heureux, c’est au moment de participer à MasterChef que Brendan réalise qu’il peut poursuivre cette passion dans sa vie quotidienne.

Suivez le reste de notre entrevue avec Brendan Pang ici et retrouvez Brendan sur sa page Facebook et son site www.brendanpang.com.au.

  • Show Comments (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Ads

You May Also Like

Entrevue | France at Home

Entrevue | France at Home France At Home est une entreprise familiale qui importe ...

Entrevue | Thomas Maguer

Entrevue | Thomas Maguer Thomas Maguer est un Français qui tient très régulièrement un ...

Entrevue | Max de Montaigne

Entrevue | Max de Montaigne  Max de Montaigne est traducteur professionnel dans la région ...

ENTREVUE avec Brendan Pang | Le Mauricien s’est démarqué sur MasterChef Australia 2018.

Première partie de notre entrevue – cliquez ici.  Brendan Pang était l’un des candidats les ...